Accueil
 
Nouveautés
Accès direct aux principales rubriques :

Observatoire régional de la santé d'Alsace

Créé en 1983 à l'initiative de la DRASS, l'Observatoire Régional de la Santé d'Alsace est un bureau d'étude associatif en Santé Publique.

L'association a pour objet de participer à l'observation, aux études, conseils et évaluations ainsi qu'à l'information dans les domaines sanitaire et social en Alsace.

Pour remplir ses missions, l'association s'appuie sur quatre démarches :

  • une démarche de valorisation de l'information
  • une démarche d'investigation
  • une démarche de synthèse, de conseil et d'évaluation
  • une démarche de diffusion de l'information

Actualité :
 

02 Juillet 2014 : Profils de santé des territoires de santé d'Alsace

Des PROFILS DE SANTÉ ont été réalisés par les Observatoires régionaux de la santé et leur fédération (Fnors) pour l'ensemble des TERRITOIRES DE SANTÉ de France. Ils offrent une vision synthétique de l’état de santé de la population et de ses déterminants, basée sur un nombre restreint d’indicateurs, permettant des comparaisons entre territoires. Ces territoires de santé, définis par les Agences régionales de santé, constituent le cadre d’organisation de la politique sanitaire et médicosociale. Les profils contiennent les mêmes indicateurs pour tous les territoires de santé. Ces indicateurs ont été sélectionnés dans la mesure où ils étaient disponibles pour l’ensemble des territoires.

22 Mai 2014 : Les attentes professionnelles et le devenir des internes de médecine générale - Enquête auprès des internes en médecine générale

« La démographie des médecins généralistes place l’Alsace à l’identique de la moyenne nationale, avec toutefois des disparités entre le Nord et le Sud de la région. Près de 87 % de la population alsacienne est à moins de 5 minutes d’un médecin généraliste par la route. »

Malgré ces conditions moins défavorables que dans d’autres régions, des disparités territoriales d’accès aux soins persistent et sont appelées à s’accroître du fait :

  • du vieillissement de la population entraînant une augmentation de la demande de soins ;
  • du vieillissement des praticiens et de leurs départs à la retraite non remplacés ;
  • des modifications des pratiques professionnelles : préférence du salariat dans les premières années d’exercice.

Une meilleure connaissance des futurs choix de carrière des internes en médecine générale dans notre région et de leurs déterminants semble nécessaire pour répondre au mieux à ces enjeux. C’est la raison pour laquelle l’Agence régionale de santé Alsace (ARS) a confié à l’Observatoire régional de santé d’Alsace (ORS) une étude sur les attentes professionnelles et le devenir des internes de médecine générale. Le présent rapport présente les résultats de la première d’une série d’enquêtes qui visent à interroger les internes en médecine générale de la Faculté de médecine de Strasbourg au cours de leur dernière année d’internat sur leurs intentions et perspectives d’avenir, puis, durant les deux années qui suivent, sur le début de leur parcours professionnel.

17 Mars 2014 : Délais d’attente pour l’obtention d’un rendez-vous chez les gynécologues et ophtalmologues en Alsace

L'Observatoire Régional de la Santé d'Alsace a réalisé, pour le compte de l'Agence régionale de la santé Alsace, une étude sur les délais d'accès en Alsace auprès de deux spécialistes, les ophtalmologues et les gynécologues (obstétriciens ou non). Elle vise à mesurer le temps nécessaire pour obtenir un rendez-vous chez un spécialiste exerçant en 2013 dans le cadre d'une activité en cabinet (libéral ou mixte). La question du délai avant une consultation externe dans un établissement de santé y est également abordée.

Il s’agit d’approcher la question de l’adéquation de l’offre et de la demande pour ces professions de façon plus fine que par la seule densité médicale. Cet indicateur de densité ne permet pas à lui seul en effet de déterminer si l’offre de spécialistes présents sur un territoire suffit à répondre aux besoins de la population. Il n’existe pas de seuil de densité minimale d’offre qui fasse référence et qui permette de porter un tel jugement. Le recueil des délais d’attente pour obtenir un rendez-vous vise par conséquent à disposer d’un indicateur complémentaire de la densité d’offre habituellement utilisée.

Il convient cependant de garder à l’esprit que les délais d’obtention d’un rendez-vous ne constituent pas les seuls freins potentiels à l’accès aux soins et que d’autres freins, notamment économiques ou liés aux comportements de recours aux soins ne sont pas traités dans cette étude.


ORSAL - Observatoire régional de la santé d'Alsace
Copyright © 2005. Tous droits réservés